6332 L’incroyable hommage de Madonna aux Gays de Saint Pétersbourg. | Hidden

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Hidden
Un blog Yagg
Dernier Billet
Non classé | 10.08.2012 - 05 h 49 | 12 COMMENTAIRES
L’incroyable hommage de Madonna aux Gays de Saint Pétersbourg.

Elle l’a fait, et elle l’a fait fort.

 

Je ne vais pas parler de mon expérience personnelle, même si ce fut, à mille égards un des plus beaux moments de ma petite vie. Madonna l’avait promis, elle a rendu hommage à la communauté gay avec une force qui dépassait mes espérances.

 

Un hommage multiple:

-Bracelets: Avant hier soir, Madonna annonce sur facebook que des bracelets roses seront remis à tous les fans à l’entrée de la salle. Avant le concert, un message en Russe indique que tous ceux qui soutiennent la communauté LGBT lèvent leur bras avec leur bracelet au moment oú Madonna l’indiquera. Madonna a demandé à ce que tous lèvent leur bracelets à l’issue du discours, elle même et les danseurs les portaient.

 

Discours: on s’était démené pour qu’elle le fasse, elle a délivré hier soir un message éloquent dans lequel elle a appuyé la communauté gay, en la comparant aux noirs à l’époque des batailles de Luther King. Elle a appelé, en Russie comme ailleurs, à ce que les gays soient traités avec compassion, amour et respect, en ajoutant qu’il était impossible d’utiliser la religion pour victimiser un groupe d’individus.

http://www.youtube.com/watch?v=2FeSMf2N6hU

 

« No Fear », j’avais imprimé hier 330 posters aux couleurs LGBT avec l’inscription No Fear, elle a réagi en les voyant en disant « that’s right, No Fear ! », et est revenue, deux tableaux plus tard, avec l’inscription « No Fear » écrite en majuscule sur son dos, comme elle l’avait fait avec Pussy Riot deux jous plus tôt.

 

Drapeaux gay ! Les danseurs de Madonna ont agité le drapeau gay pendant « Like A Prayer » et une des danseuses avait teinté ses cheveux aux couleurs du Rainbow flag. Madonna s’est emparé d’un poster No Fear pendant cette prestation et l’a agité devant la foule

http://www.youtube.com/watch?v=t14z9BzpOcQ

 

Gay bashings and kisses: Madonna présente à chaque concert une vidéo politique d’interlude avant le dernier tableau sur la chanson « Nobody Knows Me », cette fois ci, toutes les images de fin de la vidéo étaient les images terribles des arrestations de manifestants LGBT en Russie, suivies d’images de baisers gays et lesbien.

 

http://www.youtube.com/watch?v=v3ApCeN7M7c (images en rapport aux LGBT à partir de 1mn30)

 

Emotion: Oui. j’ai pleuré et je n’étais pas seul: un jeune garçon de 14-15 ans arborait fièrement son poster « No Fear » et a éclaté en sanglots quand Madonna a fait son speech, l’émotion était palpable, dans la zone oú j’étais, de nombreux fans s’embrassaient, se tenaient la main ou criaient « No Fear ! No Fear !  No Fear ! ». Madonna elle aussi a laché sa petite larme pendant la chanson suivant le discours: « Masterpiece ». Elle nous a paru sincère, a beaucoup sourit et a même dit au revoir (pour une fois :p ).

 

Organisation des fans: Bon, pour ce qui est de l’entrée dans la salle, ce fut plutot caotique, l’organisation à la russe en sorte. Mais, pour ce qui est de l’organisation des activistes, on pouvait leur faire confiance. Une volontaire à Vykhod a contacté une danseuse de Madonna pour lui faire passer un drapeau gay, car cette dernière n’avait pas pu apporter son propre drapeau car la sécurité le lui aurait confisqué. J’ai d’ailleurs fait profil bas en distribuant mes 330 posters, dont une partie a été confisquée par la sécurité qui a choppé les fans peu prudents. J’ai également dû cacher mon drapeau gay que j’avais orné au marqueur noir d’un magnifique « Gays Save The Queen » sous ma ceinture pour ne pas que les policiers le choppent en me palpant !

 

 

Manifestations annexes: Ridicule, oui je sais (voir articles précédents), Yuri Gavrikov et 3 autres comperes ont tenu un piquet « anti Madonna » pour protester contre le concert, l’activiste aurait préféré qu’elle le boycotte plutot qu’elle fasse un discours. Un meeting d’orthodoxes ont également brûlé un poster de Madonna (ouh le blasphème !), prétextant que celle ci prodiguera le péché et qu’il ne faut surtout pas (au grand Dieu) l’écouter.

 

Un Concert Splendide, Une expérience Unique et aussi une chance de cocu (j’étais loin de la scène jusqu’à ce que le manager de Madonna, attiré par la vue de mon drapeau gay, vienne me voir, apprenne que je bosse pour une asso gay et nous donne deux bracelets pour être dans la zone VIP, ce qui m’a permis de dicerner les petites rides de la Madone avec un perspective de moins de 50 cm ! Et occasionnellemt, qu’elle me tende son micro pour que je chante « Open Your Heart »).

 

Un grand moment d’émotion pour des milliers de gays, de lesbiennes et de trans (dont certaines magnifiques déguisées en Madonna !) qui n’ont jamais, de leur vie, vécu un tel moment de soutien public !

 

LES réactions (12)
L’incroyable hommage de Madonna aux Gays de Saint Pétersbourg.

ajouteZ VOTRE réaction
Publicité