6332 Madonna à Saint Pétersbourg: Boycott or not boycott ? | Hidden

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Hidden
Un blog Yagg
Dernier Billet
Non classé | 24.07.2012 - 12 h 30 | 10 COMMENTAIRES
Madonna à Saint Pétersbourg: Boycott or not boycott ?

Une question divise énormément les associations LGBTs en Russie: L’appel au boycott de la ville de Saint Pétersbourg pour faire reculer le gouverneur Georgy Polvatchenko sur la loi homophobe passée en Mars est-il une solution ?

C’est ce que pense Gay Russia, le réseau LGBT de Moscou dirigé par Nikolaï Alekseev, rejoint par Yuri Gavrikov, à la tête de l’organisation « Égalité » de Saint Pétersbourg, et dont nous attendons encore de connaître l’issu du procès qui pourrait le condamner pour avoir fait de la « propagande gay » le 7 Juillet dernier.

Je n’ai personnellement pas d’avis tranché sur une décision de boycott, à part la suivante: je suis quasiment certain que cela ne marcherait pas. Le boycott a marché à l’époque de Gandhi, mais ce n’est pas sûr qu’il soit efficace dans un monde globalisé. Ensuite, un pays retranché sur ses valeurs est un pays qui reste conservateur, comme c’est le cas en Russie, qui aurait bien besoin d’ouverture. Je serais plus en faveur de sanctions économiques… mais là encore, cela relève de l’utopie, on peine déjà assez pour soumettre des pays très doctatoriaux à l’embargo, pas sûr que les investisseurs occidentaux soient sensibles aux droits LGBTs.

 

Mais revenons-en au boycott. Nikolaï Alekseev a appellé les artistes internationaux à refuser de performer à  Saint Pétersbourg. Cet appel était adressé notamment aux Red Hot Chili Peppers qui ont fait un concert le week end dernier et à … Madonna.

Je ne peux pas faire preuve d’objectivité à ce sujet, mais après tout, c’est un blog, donc c’est mon droit de subjectivité qui s’exprime :p Donc voilà… je suis fan de Madge depuis que j’ai 9 ans (vous vous rappellez de « Music, makes the people come together… YEAH ! » bref voilà, ça m’a hyptonisé quand c’est sorti) et je ne peux pas me résoudre à vouloir la boycotter… c’est plus fort que moi.

De manière plus argumentée, parce que faut quand même pas déconner, je trouve que boycotter le concert de Madonna est à la fois inutile et préjudiciable pour la communauté gay. Je m’explique: les gays ici n’ont aucune reconnaissance, pas de gay pride, pas de loi anti homophobie, aucun moyen public d’expression…

Un concert de Madonna est un événement rare lors duquel les gens sont « libres d’être ce qu’ils sont » (et oui, c’est pas Gaga qui a clamé « Express Yourself » la première). Madonna a, tout au long de sa carrière, exprimé ses opinions gay friendly et a permis a beaucoup d’entre nous (dont moi) de s’assumer. C’est vrai, la première fois que j’ai vu le clip de Justify My Love, j’ai enfin compris à quoi servait mon système endocrinien, quand j’ai vu Madonna, lascive, s’épendre sur le corps magnifique de Tony Ward (Wikipedia: Tony Ward). Et jamais une chanson ne m’a permis d’assumer ma follattitude comme l’a pu faire « Vogue »… Strike A Pose… BREF !

 

Clip – Justify My Love

 

Alors je me mets à la place de tous ces Saint Pétersbourgeois qui ont eu eux aussi la bave aux lèvres en regardant la Madone entourée des cowboys de Don’t Tell Me (et qui ont, peut être, dans un élan de créativité Madonnienne tenté d’imiter la chorégraphie du clip dans leur chambre à 11 ans… hmm… FAIL ) Qui ont eu leur première érection en écoutant Erotica, qui ont roulé leur première pelle quand, dès qu’a jailli « Hung Up » des baffles, ils sont allé chopper le beau gosse ténébreux adossé au mur au fond du dancefloor. Qui ont fait leur coming out après avoir écouté « Papa Don’t Preach » en espérant que ça allait se terminer comme dans le clip. Qui ont écouté « Crazy For You » et « Beautiful Stranger » quand ils ont rencontré leur premier amour et qui ont , deux semaines plus tard, noyé leur premier chagrin en passant « Gone » en boucle. Et tous ceux qui ne peuvent pas s’empêcher d’inclure « Deeper and Deeper » dans leur Sex Play List…

Boycotter Madonna serait un affront fait aux fans et aux gays, qui en plus d’avoir subi une loi à la con, devraient subir l’annulation du concert de leur Madone sans qui ils ne seraient pas exactement les mêmes. Et ,bien qu’elle prenne un plaisir pervers à leur lancer des doigts d’honneur (ce qui les (nous) excite plus qu’autre chose), elle leur apporte courage, bonheur et confiance en soi.

Madonna pense à ses fans, voyez ? Bon d’accord… la SEULE et UNIQUE raison pour laquelle Madonna ne boycottera pas son concert c’est qu’elle va se foutre 5 millions de dollars dans la poche à la sortie du show… kaching !
MAIS, cela ne change en rien ce qui a été plus haut !

Honnêtement, Madonna ne va JAMAIS boycotter son concert, même si c’est pour la bonne cause, elle est pas née de la dernière pluie la Ma(mie)donna. Mais, derrière son âme froide de carriériste acharnée, Madonna a (on l’espère) un coeur. Et vu que la quasi-entièreté de son entourage est gay, de son premier prof de danse et meilleur ami, qui l’a convaincu de faire carrière en 1976 et qui est mort du SIDA 10 ans plus tard (ce qui lui a valu un hommage dans cette chanson en 1992: In This Live – Live accompagnée d’un éloquent message sur la prévention contre le SIDA lors du Girlie Show Tour), à Jean Paul Gaultier en passant par son frère qui a été son metteur en scène et chorégraphe ou ses millions de fans, Madonna n’est pas insensible à l’homophobie: Forbidden Love

Du coup, on espère bien qu’elle va faire un discours « pro-gay » pendant son concert, elle l’a même promis sur facebook en Mars. Mais, pour s’assurer qu’elle marquera bien les esprits, Polina Savtchenko (de Vykhod), a contacté le management d’une des artistes les plus inaccessibles au monde pour chercher désespéremment une réponse de la Madone: va-t’elle oui ou non prononcer un discours fort lors de son concert ?

C’est là que le jeune renard fourbe que je suis intervient, dans ma courte carrière de bloggueur opportuniste, j’ai été ammené à interviewer une danseuse de Madonna (Émilie Capel), j’ai donc son facebook et son skype, je sais ce que vous vous dîtes… je suis à UNE PERSONNE de Madonna… OMG !!!! Du coup, j’ai pris soin de calmer mes ardeurs de fan et de ne pas la harceler pour la garder parmis mes contacts skype, et vu qu’elle est également danseuse pour cette tournée, je me suis dit que l’on pourrait en tirer partie, je vous avais dit que j’étais fourbe. Du coup, je lui envois un looong message expliquant les tenants et les aboutissants de cette iognoble loi, en insistant bien sur l’émotion (j’étudie pas le management des personnes pour rien) pour que la jolie et talentueuse danseuse qu’est Emilie Capel réagisse positivement à ce message et qu’elle en avertisse Madonna. On laisse mijoter deux semaines (surtout ne pas harceler) et hop ! Deux semaines plus tard, je reçois un message d’Émilie Capel qui me confirme que Madonna a été mise au courant… du coup, on espère vraiment que Madonna sera à la hauteur des (de mes) espérances.

C’est là que ça devient intéressant: Vitali Milonov, le fort charmant député orthodoxe à l’origine de la loi homophobe de Saint Pétersbourg a déclaré qu’il irait au concert de Madonna et qu’il « serait prêt à endurer deux heures de show » pour vérifier qu’elle ne ferait rien qui irait à l’encontre de la loi. Cela signifie que: si Madonna fait son speech, et si elle suit mes recommandations transmises à Émilie Capel et qu’elle crie « Poshiol ti Vitali Milonov » (ce qui signifie « Va te faire foutre Vitali Milonov) en plein show, ça va avoir une putain de répercussion médiatique… hahahahahaha (vous avez vu ? j’aime voir ma vie comme dans un film).

 

En même temps, Madonna étant Madonna, on peut très bien espérer un fuck you bien placé et un discours bien provocateur pour être sûre de faire la une du journal local le lendemain… bah oui, Madonna ne fait rien qui ne redore pas un peu son image. Du coup, si tout se passe comme prévu (un film, je vous disais, je suis dans un film) et que Madonna reçoit une amende pour avoir fait de la « propagande gay » pendant son show, le scandale est garantit et la couverture médiatique qui en découle ne peut être que bénéfique, surement plus qu’un boycott qu’on oublierait en deux jour.

Bref, la machine de la destinée est en marche (!) , si en plus de ça, Madonna pouvait placer un message en faveur des dissidentes russes, les « Pussy Riots » pour peser un peu sur le procés indigne qui les attend, ce serait également très bien reçu: http://yagg.com/2012/07/24/pussy-riot-les-audiences-preliminaires-ont-commence/

Ceci dit, si Madonna ne fait rien ce soir là, si elle ne prononce pas un seul mot d’encouragement en faveur des gays, je serai très TRÈS déçu ! Tellement décu que je vendrai la totalité de ma collection de capotes à son éfigie et que  je me reconvertirai en fan illuminati de Gaga .. (non j’déconne).

En tous cas, pour m’assurer de sa bonne foi, je serai à son concert le 9 aout, au premier rang, avec une pancarte « gays count on you » au cas ou sa vieille mémoire de « Granny I Would Fuck » fléchirait. Il y aura une vidéo du speech à l’appui que Yagg aura bien évidemment le privilège de recevoir en exclu 😉

Mon billet pour la fosse… si vous regardez bien, vous verrez que le concert est interdit aux moins de 18 ans… vous avez dit bizarre ?

LES réactions (10)
Madonna à Saint Pétersbourg: Boycott or not boycott ?

ajouteZ VOTRE réaction
Publicité